Basket Actu !!

Tout ce qu’il faut savoir sur les dernières infos, rumeurs… des différents championnats !!

Pro A

Pro B

Ligue Féminine

Equipe de France

NBA

7 Réponses à “Basket Actu !!”

  1. Admin' dit :

    Le Directeur technique national du basket français revient sur l’évolution amorcée par le basket français. Interview du 27/12/2009

    Pour Jean-Pierre de Vincenzi, le fait que les candidats au titre de champion de France puissent être aussi nombreux n’est pas forcément le signe d’une progression dans les clubs, mais plutôt le résultat d’une politique de renouvellement régulier des effectifs au détriment de la formation. Une instabilitié qui se retrouve aussi en équipe de France.
    Une politique des clubs « à court terme »

    L’avènement de Villeurbanne, encore un nouveau champion après Le Mans, Roanne et Nancy, est-il le signe de l’homogénéité des équipes de ProA, dont beaucoup sont capables de viser le titre ?
    « Sans doute y a-t-il une homogénéité. Mais sans doute aussi c’est le signe d’un championnat tiré vers le bas. On le voit bien en Euroligue, où nos équipes sont sans cesse à la lutte, et sur deux tableaux. Alors que dans la plupart des championnats, il y a une équipe ou deux qui sont au-dessus du lot. En France, elles doivent aussi se battre dans la compétition domestique. Ceci est dû à la politique des clubs qui travaillent le plus souvent à court terme, à grands renforts de joueurs américains. Les équipes renouvellent leurs effectifs à 60% tous les ans, et les coaches n’ont pas le temps de travailler. Il faudrait davantage pouvoir se tourner vers la formation. D’ailleurs les circonstances économiques devraient inéluctablement changer la donne. »

    Quelle est l’origine de cette difficulté à intégrer des jeunes ?

    « On forme des jeunes jusqu’aux moins de 18 ans, mais on a ensuite du mal à faire émerger les meilleurs. La ProB pourrait être intéressante dans une fonction de permettre aux jeunes de s’aguerrir. Mais on ne les prépare pas à la ProA, où ils pourraient trouver leur place. On leur préfère des joueurs américains expérimentés. C’est une situation suicidaire à long terme. »

    Y a-t-il un lieu entre ces difficultés à structurer économiquement les clubs et le fait qu’il s’agit le plus souvent de clubs dans des villes moyennes ?
    « La plupart des clubs sont en effet implantés dans des petites villes de province. Elles fonctionnent pour l’instant avec le soutien des collectivités locales. Mais la difficulté financière qui va peser sur ces collectivités va changer l’approche des choses, même si les mairies vont soutenir les clubs. De plus en plus, il faudra peut-être voir pour que le basket s’implante dans les grandes villes. »

    Les Français vont participer aux Mondiaux après un parcours difficiles. Quelles peuvent être leurs ambitions ?
    « Il y a un effet trompeur dans ces compétitions internationales, où il n’y a pas vraiment de nations dominatrices, rien n’est linéaire. On a même vu les USA sa faire battre. En France, on pense que parce qu’on a des joueurs de NBA on a une bonne équipe, alors qu’en fait on n’a que peu de joueurs dans les grands clubs évoluant en Euroligue. On est en fait sur une évaluation un peu truquée, sur un potentiel qui est sans doute surévalué. La valeur réelle n’a pas de lien avec le fait de jouer en NBA. Ce genre de compétition est toujours une zone de risques, on ne peut pas vraiment mettre en avant telle ou telle équipes. Les choses se jouent parfois à peu. Atteindre les 8e de finale serait déjà intéressant. »

  2. Admin' dit :

    Source Site Internet BasketNews

    All Star Game 2009

    La sélection française a remporté mercredi à Bercy une victoire inattendue 89-88, et le Nancéien Steed Tchicamboud a été élu MVP avec 18 points, 3 rebonds et 3 passes. Kareem Reid a remporté le concours des meneurs, Thomas Andrieux celui du shoot à trois-points, et Kevin Kemp a été sacré roi des dunkers.

    Alors que les Français ont démarré le match en boulet de canon (26-12 après le premier quart), tout s’est finalement joué dans les dernières secondes. Kareem Reid s’est ainsi vu siffler une faute sur Antoine Diot à moins d’une seconde de la fin alors que les deux équipes étaient à égalité. Le Manceau a réussi le premier pour assurer la victoire, et rater le second intentionnellement. Une victoire symbolique pour des joueurs français qui ne partaient pas favoris, et avaient tenu avant le match une conférence de presse pour le compte du syndicat national des basketteurs (SNB), dénonçant «leur rôle de plus en plus anecdotique» en Pro A.

    Avec 18 points, 3 rebonds et 3 passes, Steed Tchicamboud a été élu MVP, tandis que Diot a ajouté 14 points et 6 passes. Auteur de 22 points, 7 rebonds et 4 interceptions, le Parisien Angel Daniel Vassalo a permis à la sélection étrangère de revenir au score, aidé par les 15 points et 8 rebonds de Dee Spencer, et les 15 points et 7 rebonds du Dijonnais Sean Marshall.

    Évoluant en Pro B à Boulazac, Thomas Andrieux a dominé le Rouennais Edwin Jackson en finale du concours à trois-points.
    Dans le celui des meneurs, c’est le Vichyssois Kareem Reid qui l’a emporté en battant le Strasbourgeois Thomas Heurtel.

    Dans le concours de dunk, victime d’un claquage l’année dernière, Kevin Kemp a pris sa revanche en prenant le dessus en finale sur Guy Dupuy. Le tenant du titre, Justin Darlington, n’avait pas fait le déplacement.

  3. Admin' dit :

    ACTU NBA source Basketusa.com

    Gilbert Arenas suspendu jusqu’à nouvel ordre

    La nouvelle a été annoncée par David Stern dans la soirée : comme nous l’avions anticipé, Gilbert Arenas est suspendu avec effet immédiat, avant même la décision de justice. Le patron de la ligue a même indiqué que le joueur « n’est actuellement pas apte à rentrer sur le parquet » pour jouer.

    Cette interdiction de jouer ne préjuge pas de la sanction que la ligue lui infligera après la fin de son enquête.

    En fait, ce qui a fait déborder le vase, c’est le comportement d’Arenas hier soir sur le terrain à Philadelphie. La photo de lui mimant le geste de tirer sur ses coéquipiers, hilare, n’est visiblement pas du goût de tout le monde. Stern a ainsi indiqué qu’il avait initialement l’intention d’attendre les résultats de l’enquête, mais qu’en l’état ce n’était plus possible.

    Cette suspension pour une durée indéfinie est effective sans salaire, ce qui fait que chaque match perdu coûte 147 208 dollars au meneur issu de l’université d’Arizona. Les Wizards ont indiqué dans un communiqué qu’ils soutenaient la décision de la NBA.

    Sous la direction d’Abe Pollin, notre organisation n’a jamais toléré un tel comportement, et nous n’avons pas l’intention de le faire dans l’avenir.

    Concernant les sanctions à venir, Stern est plutôt menaçant :

    Il est clair que les actions de M. Arenas feront au final l’objet d’une suspension substantielle, si ce n’est pire.

    Si, dans un premier temps, Arenas avait tenté de calmer le jeu en annonçant qu’il allait s’expliquer, puis publiant un communiqué sobre pour s’excuser, il semble que l’influence de ses conseillers en communication ait trouvé ses limites, ce qui se paye cash.

    Si tout ceci est clairement très « people », la répercussion sur le terrain est immédiate : les Wizards vont jouer sans leur meneur titulaire jusqu’à nouvel ordre. En même temps, ils ont l’habitude depuis deux ans de jouer sans lui…

  4. Admin' dit :

    Basket – NBA – ASG

    Ouest – Est : 139-141

    Ce n’est pas tous les ans que les deux équipes du All Star Game shootent à plus de 50%. Signe d’un All Star Game 2010 de bonne facture, offensif sans être décousu bien que joué à Dallas dans un stade de foot US sans repère.

    EST BAT OUEST : 141-139 (37-34, 39-35, 42-40, 23-30)

    Conférence Ouest : 60/104 (58%), 6/17 à 3 points, 40 rebonds, 35 passes, 18 balles perdues
    Cinq majeur : Carmelo Anthony (Denver, 27 points, 10 rebonds) Dirk Nowitzki (Dallas, 22 points), Amare Stoudemire (Phoenix, 12 points, 10 rebonds), Steve Nash (Phoenix, 4 points, 13 passes), Tim Duncan (San Antonio, 3 points),
    Remplaçants : Chauncey Billups (Denver, 17 points), Kevin Durant (Oklahoma City, 15 points), Pau Gasol (LA Lakers, 13 points), Deron Williams (Utah, 13 points), Zach Randolph (Memphis, 8 points), Chris Kaman (LA Clippers, 4 points), Jason Kidd (Dallas, 0 point)

    Conférence Est : 59/115 (51%), 9/21 à 3 points, 54 rebonds, 32 passes, 23 balles perdues
    cinq majeur : Dwyane Wade (Miami, 28 points, 11 passes), LeBron James (Cleveland, 25 points), Dwight Howard (Orlando, 17 points), Joe Johnson (Atlanta, 10 points), Kevin Garnett (Boston, 4 points)
    Remplaçants : Chris Bosh (Toronto, 23 points, 10 rebonds), Al Horford (Atlanta, 8 points), Paul Pierce (Boston, 8 points), Derrick Rose (Chicago, 8 points), David Lee (New York, 4 points), Rajon Rondo (Boston, 4 points), Gerald Wallace (Charlotte, 2 points)

  5. Admin' dit :

    WADE élu M.V.P du All Star Game

    Présent chaque année au All Star Game depuis 2005, Dwyane Wade (1,93 m, 28 ans) en a été élu MVP pour la première fois ce dimanche à Dallas, participant au succès de l’équipe de la conférence Est (141-139). L’arrière de Miami a réussi un double-double avec 28 points (à 12/16) et 11 passes décisives, plus 6 rebonds et 5 interceptions.
    Il a affiché une réelle complicité dans le jeu avec LeBron James et Dwight Howard, ses partenaires dans la sélection des Etats-Unis, offrant notamment plusieurs alley-oops au joueur des Cavs. Il s’agit d’une petite revanche pour «Flash», dont le grand oeuvre reste le doublé titre & trophée de MVP de la finale en 2006 contre… Dallas. Alors que le Heat réalise une saison décevante (26 v., 27 d., 7e à l’Est), l’ancien meilleur marqueur de la NBA (en 2008-2009) est l’objet de critiques, émanant même du président du club Pat Riley. En fin de contrat cette saison, il est l’objet de multiples rumeurs quant à un départ, à Chicago par exemple.

    Source l’equipe.fr

Laisser un commentaire

 

forzamilan |
Palet Saint Michel Mont Mer... |
Blog officiel de l'AS Meudo... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mamidany
| US IZEL LES EQUERCHIN
| CHEZERY MULTISPORTS